Skip to main content

La question peut sembler étrange posée ici et surtout, on aurait tendance à croire qu’un prestataire de service souhaite à tout prix vendre son produit et qu’il argumentera que oui, un site web, c’est absolument indispensable. Et pourtant cela risque de vous étonner mais non, je ne suis pas persuadée que toutes les petites entreprises aient besoin d’un site web.

Récemment, j’ai eu l’occasion de visiter une petite boutique locale qui fait un carton. La propriétaire m’a demandé s’il était possible de lui faire un site web. Possible, évidemment… Mais j’ai réfléchis à ce que lui apporterait un site dans ce cas précis. Bien sûr, ce dernier ne serait pas inutile, il permettrait d’étendre son image de marque, de grossir sa liste de clients et donc, ses ventes. Ce qui signifierait également devoir agrandir, engager (une aubaine pour l’état belge, sans aucun doute). Cependant, est-ce toujours le but recherché par une TPE ?

Case study

Tout d’abord, pour comprendre le succès, il faut comprendre l’engouement. Il se trouve que la boutique a ouvert dans un quasi désert commercial et ses prix correspondent à la réalité des possibilités financières des habitants. En bref, la société se retrouve à remplir une mission presque sociale. Ensuite, le contact client a fait le reste pour braver la concurrence du shopping en ligne. Cette belle histoire prouve que le local a encore de beaux jours devant lui.

Les réseaux sociaux comme alternative

Sa localisation et sa politique de prix n’ont évidemment pas tout fait. On peut compter sur un sens inné de la communication de la part de la propriétaire. Elle s’est inspirée de ce qui fonctionnait dans son domaine : Instagram et Facebook. En créant des stories alléchantes quotidiennement, des jeux-concours et en maintenant une communication fusionnelle avec sa communauté, la boutique s’est créé une popularité et un capital ‘sympathie’ naturel qu’aucune agence n’aurait pu lui apporter.

Les réseaux peuvent-ils dès lors complètement remplacer un site web ? Leur utilité se trouve-t-elle ailleurs ? Les habitudes des internautes ont changé, on le sait, ils passent maintenant de plus de temps sur les réseaux sociaux. Via ces derniers, il est d’ailleurs plus simple de cibler les acheteurs potentiels (âge, sexe, localisation géographique, besoins), les amener à découvrir vos produits, créer de l’intérêt et les convertir en clients. Une fois que vos objectifs financiers sont atteints, c’est à vous de décider si vous voulez faire grandir votre entreprise ou maintenir le statut-quo, par exemple si vous souhaitez conserver un certain équilibre travail / vie privée.

 

Conseil : si vous avez un établissement physique (horeca, magasin, bureaux,…), il est crucial de vous créer une fiche d’établissement sur Google. C’est gratuit et cela permet à l’internaute qui fait une recherche de vous trouver facilement. Vous pouvez y ajouter des photos, des horaires, un numéro de téléphone, etc.

 

Et dans mon cas ?

Vous vous lancez et vous vous posez peut-être cette question : ai-je vraiment besoin d’un site web ?

En d’autres mots, quelle plus-value apporte un site web :

  • créer une image de marque professionnelle et rassurante. Lorsque le client souhaite passer à l’achat, le site doit lui inspirer confiance
  • vendre vos produits en ligne (e-commerce)
  • attirer une clientèle différente des réseaux
  • proposer un contenu plus long, difficilement publiable sur les réseaux (articles, documents, programme etc)
  • augmenter sa visibilité globale
  • un besoin de disponibilité allégé : votre site est ouvert 24h/24, vous prendrez bien un peu de repos

 

Si vous n’avez pas beaucoup de temps à accorder aux réseaux, vous reposez sur un site web fonctionnel peut être une solution. Bien que je préconiserai toujours un mix des 2, il est possible qu’une société (de par son type, ses clients) s’en sorte uniquement avec un site web.

Il me semble par ailleurs évident qu’une petite entreprise récente qui n’aurait pas un fort ancrage local, ne possèderait aucun site et ne réaliserait aucune publicité, gratuite ou payante, ne peut prospérer au 21ème siècle.

 

Si vous souhaitez des conseils concernant la réalisation ou non d’un site web, n’hésitez pas à prendre contact avec moi.

Prendre contact

Demander un devis